top of page

L’aide à domicile : quelles particularités ?


Le ministère de la santé et des solidarités définit les services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) comme étant « des organismes privés ou publics qui interviennent pour des actions liées aux actes essentiels de la vie, au soutien à domicile, à la préservation ou la restauration de l’autonomie dans l’exercice des activités de la vie quotidienne et au maintien et au développement des activités sociales et des liens avec l’entourage ».


Concrètement, un professionnel interviendra pour favoriser ou maintenir l’autonomie des


personnes fragilisées afin qu’elles puissent continuer de vivre à domicile. Il aidera dans la réalisation des actes de la vie quotidienne comme l’aide au lever et au coucher, l’entretien du logement ou du linge, l’aide aux courses ou encore la préparation des repas.

L’aide à domicile peut également favoriser le maintien de la vie sociale de la personne accompagnée ou par ricochet celle des aidants proches.




Différents modèles d’aide à domicile


Il existe différents types d’aide à domicile qui ont leurs propres spécificités.

Tout d’abord, les aides à domicile sont généralement rattachés à un SAAD qui peut être privé, associatif ou public.

Ces SAAD peuvent fonctionner en mode prestataire ou en mode mandataire.

Et pour finir, nous pouvons recourir à l’emploi direct ou autrement appelé de gré à gré.


La différence entre service prestataire / service mandataire et emploi direct.

Les services prestataires

Ce sont des organismes qui sont autorisés par les services du département pour intervenir auprès de personnes fragiles.

Dans le cas du prestataire de service, les aides à domicile sont recrutées par le SAAD et en sont salariées. Les tarifs sont encadrés.


Les services mandataires

Avec un service mandataire, la personne aidée sera l’employeur de l’aide à domicile.

Le service mandataire intervient pour :

- Faire une pré-sélection des candidatures et une vérification des compétences

- Mettre en relation la personne fragilisée avec l’aide à domicile

- Aider à la rédaction du contrat de travail

- Aider à la réalisation de fiches de paie

- En fonction des services, réaliser d’autres démarches administratives liées à l’emploi de l’aide à domicile.

Le Saad facture aux bénéficiaires ces interventions et le salaire de l’aide à domicile mais reste toutefois son employeur.

Certains services proposent à la fois d’intervenir en mode prestataire ou mandataire.


L’emploi direct (ou de gré à gré)

La personne qui sollicite de l’aide peut également employer directement une aide à domicile sans contacter un service d’aide à domicile. Elle sera seule responsable de la gestion administrative de l’aide à domicile.

L’emploi de gré à gré ou emploi direct est moins onéreux mais vous êtes le seul employeur et ne bénéficier pas des services supports.

Vous pouvez vous faire aider par des sites comme :

- Le Portail Officiel du Particulier Employeur et du Salarié

- La fédération des particuliers employeurs de France

- Particulier emploi


Les aides possibles.

Pour financer une aide à domicile vous pouvez bénéficier d’aide comme :

- L’APA (Allocation personnalisée d’autonomie),

- Les chèques CESU

- L’aide-ménagère,

- Les réductions fiscales,

- Les aides de caisses de retraite,

- Les aides des complémentaires de santé.


Ces aides peuvent être attribuées sous réserve de remplir les différents critères d’éligibilité et variera selon vos ressources, votre degré de dépendance ou votre localisation.

La loi de finance de la sécurité sociale 2022 instaure un tarif national plancher de 22€ de leur pour l'Allocation Personnalisée Autonomie (APA) et la Prestation Compensation du Handicap (PCH) et permet d’harmoniser les tarifs entre les départements. Ce texte de loi prévoit entre autres la création d'un Service Autonomie à Domicile, Sujet sera traité dans un prochain article.


Une aide à domicile, un acte conséquent


L’intervention d’une aide à domicile n’est pas anodine. En effet, vous confiez votre confiance à une tierce personne pour des services qu’elle effectue à l’intérieur de votre sphère privée.

Le choix de la bonne personne peut être difficile et vite devenir complexe si vous ajoutez à cela d’autres paramètres comme :

- La spécificité des besoins,

- Le temps et l’énergie que vous souhaitez ou pouvez consacrer en tant qu’aidant,

- La zone géographique,

- Les spécificités de la structure,

- Le budget,

- Ou encore les démarches pour pouvoir bénéficier d’aide.


De plus, l’aide à domicile n’est souvent pas un acte isolé et doit être complété par d’autres démarches comme la recherche d’une infirmière ou d’un kiné, la mise en place de transport adapté ou encore l’aménagement de votre domicile.

Mais sur qui va peser cette responsabilité ? Qui va s’occuper de tout ça et coordonner tous ces acteurs ?

Avec Help Autonomie, vous pouvez déléguer ces démarches qui peuvent devenir chronophages ou anxiogènes à un coordinateur qui sera à vos côtés pour organiser le quotidien et coordonner l’ensemble des différents acteurs du domicile.


Vous êtes en difficulté dans vos démarches ou pour toutes autres demandes, Help Autonomie est là pour vous aider.

Contactez-nous au 06 12 58 92 34 ou sur contact@help-autonomie.com

26 vues
bottom of page