L’isolement et la solitude des séniors


« 530 000 PERSONNES ÂGÉES EN SITUATION DE MORT SOCIALE EN FRANCE »


Le constat est alarmant. Le rapport nous indique que « 530 000 personnes âgées sont en situation de mort sociale, c’est-à-dire sans ou quasiment sans contact avec les différents cercles de sociabilité (cercle familial, amical, voisinage et réseaux associatifs) ». Ce chiffre pourrait atteindre 1 million d’ici 5 ans.

L’association les petits frères des pauvres nous alerte d’une hausse inquiétante de l’isolement. Une augmentation de 77% en 4 ans des séniors en situation de mort sociale. 2 millions de nos ainés sont isolés des cercles familiaux et amicaux, deux fois plus qu’en 2017 (900 000 personnes étaient alors concernées).

En parallèle de cette étude sur l’isolement, le sentiment de solitude qui repose sur des critères plus subjectifs est tout aussi accablant. « 6,5 millions de personnes âgées se sentent seules fréquemment (36% en 2021 contre 31% en 2017) et n’ont personne à qui parler de choses intimes » souligne le rapport.

Si le Covid a accéléré ce phénomène, ce n’est pas la seule raison, le développement exponentiel du tout numérique, la fermeture des services de proximité et des commerces de ville renforcent l’isolement et l’exclusion des personnes âgées. Les petits frères des pauvres nous indiquent que 3, 6 millions d’ainés sont en situation d’exclusion numérique.


Dans la majeure partie du territoire français, les pouvoirs publics et les diverses associations mènent de nombreuses actions en faveur des personnes âgées (Cf publication sur la semaine bleue). Mais face à l’expansion de ce phénomène, ils vont devoir renforcer leurs objectifs

communs et leurs missions notamment le maintien du lien social des ainés, voire repenser leur politique afin de contrecarrer ou du moins de limiter ce fléau.


Si les pouvoirs publics sont les principaux acteurs, ils ne sont pas les seuls responsables. En effet, tout un chacun doit prendre sa part de responsabilité afin de lutter contre l’isolement. Les initiatives locales et les élans de solidarité que nous avons pu voir lors des confinements doivent servir de tremplin pour redynamiser les valeurs de notre société.

N’allons pas croire le contraire, toutes nos actions ont un impact. Un simple échange pour prendre des nouvelles d’une personne âgée peut faire toute la différence, surtout pour elle mais aussi pour nous.


Pour sa part, Help Autonomie s'engage pleinement pour lutter contre ce fléau et vous accompagne pour rompre ce sentiment de solitude et s'efforce de maintenir la vie sociale que vous souhaitez.


Et si vous vous voulez aller plus loin, les petits frères des pauvres vous proposent un kit avec des outils, des clés et des astuces pour aller à l’encontre d’un ainé isolé. Allez y faire un tour !





9 vues

Posts récents

Voir tout